• info@dpml.cm

  • Call Us: +(237) 222-21-92-81

  • Time: Lundi-Vendredi: 07.30-15.30

Lettre circulaire relative à la surfacturation et aux mauvaises pratiques de distributions et de dispensation dans certains établissements de distribution en gros et Pharmacies d’Officine

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Lettre Circulaire N°D36-32 LC/MINSANTE/SG/DPML du 26 Mars 2020.

Objet :Lettre circulaire relative à la surfacturation et aux mauvaises pratiques de distributions et de dispensation dans certains établissements de distribution en gros et Pharmacies d’Officine.

Destinataires :

  • Le Président du Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens du Cameroun;
  • Le Président du Syndicat des Pharmaciens d'Officine du Cameroun;
  • Le Président du Syndicat National des Pharmaciens du Cameroun;
  • Les Pharmaciens Titulaires d'Officine;
  • Les Pharmaciens Responsables des établissements de distribution en gros des produits pharmaceutiques. .

     

  II m'a été donné de constater qu'au moment où notre pays fait face à la pandémie du COVID-19, certains établissements de distribution en gros des produits pharmaceutiques et pharmacies d'officine se livrent à des mauvaises pratiques de surfacturation et et/ou de dispensation des médicaments aux populations en panique. Ces comportements contraires à l'éthique et à la déontologie ternissent l'image du secteur pharmaceutique et sont de nature à fragiliser notre système de santé en ce moment de crise.

A cet effet, j'ai l'honneur de vous rappeler qu'étant donné que la chloroquine ne dispose pas d'une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) camerounais, tout usage dudit produit à des fins thérapeutiques est subordonné à l'obtention préalable d'une dérogation spéciale délivrée par le Ministère de la Santé Publique. La détention de toute chloroquine sans au préalable avoir bénéficié d'une dérogation spéciale d'importation est purement illégale et passible de sanctions.

Par ailleurs, le traitement de l’infection au coronavirus se fait strictement en milieu hospitalier et non en ambulatoire. Seuls, des professionnels de santé traitants rattachés aux centres de prise en charge sont habiletés, au cas par cas et au regard des évidences scientifiques, à prendre en charge les patients infectés.

Aussi ai-je l'honneur de vous inviter à mettre fin à toute surfacturation notamment des masques et solutions ou gels hydroalcooliques, ainsi qu'à la dispensation de la combinaison azithromycine/ (hydroxy) chloroquine en ambulatoire, sous peine d'une suspension des contrevenants.

Une brigade mixte MINSANTE/MINCOMMERCE a été mise en place et sillonnera les structures pharmaceutiques à cet effet.

J’attache du prix au strict respect de ces dispositions. .

Yaoundé, le 26 mars 2020
Le Ministre
Dr MANAOUDA Malachie

 

 

 LettrePratiqueSurfacturation COVID19

Adresse

Address :

 à Mballa 2 près de l'hôpital Jamot de Yaoundé

Phone :

+(237) 222-21-92-81

Email:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Follow us:

Changer de langue