• info@dpml.cm

  • Call Us: +(237) 222-21-92-81

  • Time: Lundi-Vendredi: 07.30-15.30

Résumé du Guide National de Biosécurité et de Biosûreté en laboratoire au Cameroun

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Le laboratoire est un environnement sensible et complexe dont les services sont essentiels pour l’identification, la confirmation des causes des maladies courantes ou en cas d’épidémie. Il y existe donc un risque biologique avéré du fait que les personnes en contact direct ou indirect, sont susceptibles d’être contaminées par des agents infectieux d’origine bactériennes, virales, fongiques, les agents transmissibles non conventionnels ou les parasites avec risque d’infections, d’allergies ou d’intoxications.

Dans le but de s’arrimer aux exigences du rapport de RSS, la direction du Laboratoire du ministère de la sante publique a jugé opportun au regard des exigences internationales et de nécessité de rendre plus efficient les services de laboratoire du pays de mettre sur pied ce guide national de Biosécurité et de Biosûreté.

Fruit de la collaboration étroite multisectorielle impliquant faisant appel aux expertises techniques des acteurs nationaux et les partenaires au développement, notamment METABIOTA-JOHNS HOPKINS Cameroon avec un appui financier du programme Global Health Security Agenda.

Ce guide est destiné à l’usage de l’ensemble des acteurs du système de laboratoire et a pour objectifs :

  • D’arrimer les anciennes pratiques de laboratoire aux nouvelles normes et lignes directrices de l'OMS en matière de biosécurité.
  • De fournir les informations relatives à la sécurisation des manipulations, transport et élimination du matériel et des organismes comportant des risques biologiques.
  • D’harmoniser les pratiques de laboratoire actuelles au plan national.

Il comprend principalement la définition des termes techniques utilisés ; il présente les mesures de biosécurité et biosûreté étagés en fonction du type de laboratoires qui sont eux-mêmes classés sur la base des microorganismes, des risques qu’ils entrainent et les mesures de biosécurité et biosûreté adéquats à respecter. 

Ce guide présente dans les détails le PROCESSUS D’EVALUATION DU RISQUE en sa 4ème partie, LES BONNES PRATIQUES EN LABORATOIRE à observer par les responsables de laboratoire pour éviter les risques de contaminations et de propagations des agents infectieux. 

Il est également envisagé la prise en compte des PLANS D’URGENCE ET CONDUITE A TENIR EN CAS D’URGENCE. Ce chapitre du document décrit les précautions idoines que Le laboratoire ou l’animalerie qui manipule et conserve les microorganismes doit observer ; notamment, il doit disposer d’un plan d’urgence pour faire face aux accidents qui pourraient survenir. Ce plan d’urgence devant prévoir la conduite à tenir dans les situations telles que les Catastrophes, naturelles ou autres, les Risque biologiques, les sources d’approvisionnement en équipements et matériel de secours ainsi que le Système d’alarme et d’information.

Dans ce guide, une emphase est mise sur la DESINFECTION ET STERILISATION en insistant sur le respect des recommandations relatives à l’utilisation des désinfectants tels que prescrits par le fabricant. Il est également prescrit un guide de GESTION DES DÉCHETS ET CADAVRES D’ANIMAUX.
La bonne GESTION DES ECHANTILLONS figure en bonne place dans ce guide et permet d’éviter une utilisation des échantillons à des fins de bioterrorisme.
La santé au travail doit être garantie, il est bien détaillé dans un chapitre sur la « SANTE AU
TRAVAIL » ou il est décrit les moyens préventifs et la description des équipements de protection individuels, les enceintes de biosécurité, et les assurances maladie. L’accès aux données n’est pas en reste, il est prescrit les conditions de protection des données dans le chapitre « SECURITE DES DONNEES».
La GESTION DES INCIDENTS ET ACCIDENTS prescrits des actions urgentes à prendre en cas d’accidents. Mis à part les risques biologiques, les risques chimiques sont autant dangereux et il est traité dans le chapitre portant sur « SECURITE CHIMIQUE ».

Il est clair que la manipulation des matériaux génétiques entraine forcement des risques, les conditions de SECURITE ET TECHNOLOGIES DE RECOMBINAISON D’ADN sont bien prescrites. Les AUTRES RISQUES sont pris en compte, ils comprennent RISQUE D’INCENDIE, les RISQUES ELECTRIQUES, RISQUES DE NUISSANCE SONORE, les risques Radiologiques. Les aspects de BIOSECURITE, BIOETHIQUE ET RECHERCHE, de MANAGEMENT ET RESPONSABILITE, de SUIVI-EVALUATION DE LA BIOSECURITE ET BIOSURETE EN LABORATOIRE sont bien clarifiés.

Il est indéniable que ce guide constitue désormais pour tous les acteurs nationaux ou extérieurs, le référentiel unique de toutes les interventions en matière de biosécurité et de biosûreté en laboratoires au Cameroun.

 

Téléchargez la présentation détaillée du Guide ici; (Pdf, 119Ko).

 

 

Dossier de presse sur l’adoption du Guide National de Biosécurité et de Biosûreté en laboratoire au Cameroun

Adresse

Address :

 à Mballa 2 près de l'hôpital Jamot de Yaoundé

Phone :

+(237) 222-21-92-81

Email:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Follow us:

Changer de langue