• info@dpml.cm

  • Call Us: +(237) 222-21-92-81

  • Time: Lundi-Vendredi: 07.30-15.30

Bulletin de Pharmacovigilance N°1 du 26 septembre 2019

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

pagegardeBulletinpharmacovigilanceN1

Vision du Ministère de la Santé Publique : Un système de pharmacovigilance efficace pour une meilleure prise en charge thérapeutique des patients.

Le but de ce Bulletin de pharmacovigilance est de partager les dernières informations sur la sécurité des médicaments, dispositifs médicaux et cosmétiques afin d’améliorer l’utilisation rationnelle de ces derniers par les professionnels de santé et les patients.

Les informations partagées sont tirées de la réglementation, de l’actualité scientifique et de l’analyse des cas d’événements indésirables liés à l’usage desdits produits.

Téléchargez notre Bulletin de Pharmacovigilance N°1 du 26 septembre 2019

 

 


VandiDeliDPML“La Pharmacovigilance, une affaire de tous.’’
A côté de leur efficacité thérapeutique sans cesse améliorée, l’usage des médicaments s’accompagne de risque d’effets indésirables qu’ils sont susceptibles d’entrainer. Avant d’octroyer une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM), la DPML à l’instar de toutes les Autorités Nationales de Régulation Pharmaceutique, évalue le rapport entre les bénéfices tirés, et les risques encourus lors de leur utilisation.

Bien qu’une identification et une évaluation rigoureuses de ces effets soient réalisées lors d’essais précédents, la mise sur le marché peut être suivie de l’apparition de réactions sous-évaluées, voire non identifiées lors des phases d’essais précédentes. En effet, une fois qu’ils sont mis sur le marché, la gravité et la fréquence de survenue des effets indésirables (EI) peuvent déséquilibrer la balance bénéfice/risque (B/R).
Dans certains cas, le risque surpasse le bénéfice et des actions de prévention ou de minimisation de risque s’imposent. Ces dernières peuvent consister en une modification des conditions d’utilisation, à un rappel de lots voire à une suspension de l’AMM

Il est donc capital de disposer d’un système de veille dénommé Pharmacovigilance permettant de surveiller l’apparition des EI. Les professionnels de santé doivent détecter lesdits effets chez leurs patients afin de rapidement les gérer et faire une notification au service des vigilances de la DPML. La notification est la clef du système de pharmacovigilance. En effet, un seul cas notifié peut déclencher une alerte qui permettra de sauver des milliers de vie. Patients, parents et professionnels de santé doivent savoir que, la pharmacovigilance est une affaire de tous.

Dr VANDI DELI
Directeur de la Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires

Adresse

Address :

 à Mballa 2 près de l'hôpital Jamot de Yaoundé

Phone :

+(237) 222-21-92-81

Email:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Follow us:

Changer de langue